Edora

/

Activités / Dossiers

/

Bioénergies

/

Biomasse centralisée en Wallonie

Biomasse centralisée en Wallonie

CONTEXTE

La précédent Gouvernement wallon envisageait d’inclure une grande centrale de biomasse (> 100 MW) dans son bouquet énergétique à l’horizon 2030.

En juillet 2017, le comité d’expert remettait son avis sur les deux offres reçues. En octobre 2017, le gouvernement s’est prononcé pour mettre un terme à ce projet de biomasse centralisée.

ENJEUX POUR LE SECTEUR

  • Le projet wallon de grande biomasse centralisée ne peut en aucun cas compromettre le développement des autres filières locales (disponibilité des moyens et des ressources).
  • Dans ce type de projet, la valorisation de la chaleur (par système de cogénération) est considérée comme essentielle afin d’assurer un rendement énergétique global le plus élevé possible.
  • La décision du Gouvernement de mettre fin à ce projet pose la question du sort à réserver au million de CV annuel prévu à partir de 2021.

POSITIONNEMENT D’EDORA

EDORA a demandé à ce qu’une telle centrale biomasse soit soutenue par un autre mécanisme de financement que les certificats verts et se justifie dans le cadre d’une stratégie de sécurité d’approvisionnement nationale.

PERSPECTIVES ET PLAN D’ACTION

  • Le Ministre de l’énergie devra se prononcer sur l’utilisation de l’enveloppe de CV réservée au projet, dans le cadre du package de mesures « post task-force »
  • EDORA suivra attentivement ce dossier, qui est lié au marché des certificats verts et au développement des filières.