Edora

/

Activités / Dossiers

/

Eolien

/

Priorités du Gouvernement wallon

Priorités du Gouvernement wallon

CONTEXTE

  • Les principales mesures de la « Pax Eolienica » lancée sous la précédente législature n’ont pas abouti, avec (quasi) aucune avancée significative en termes de sécurité juridique, de levée de contraintes aéronautiques ou de clarification de critères à l’installation (ex: environnementaux).
  • Environ 300 MW de permis octroyés sont toujours bloqués au niveau du Conseil d’Etat, sans réelles perspectives d’amélioration à court terme.
  • L’état actuel des contraintes et le positionnement de certaines instances d’avis conduisent à l’installation d’éoliennes de relativement petites tailles en Wallonie par rapport au marché européen. Les éoliennes installées en Wallonie ne correspondent donc pas aux meilleures technologies disponibles.

ENJEUX POUR LE SECTEUR

  • Influer sur l’établissement des priorités gouvernementales pour cette nouvelle législature en termes de politique de développement éolien.
  • Assurer une reprise conjoncturelle de l’installation éolienne en Wallonie.
  • Diminuer les coûts de production d’électricité éolienne et optimiser le productible éolien en Wallonie.

POSITIONNEMENT D’EDORA

  • EDORA a établi une liste des mesures prioritaires en vue de la formation d’un nouveau Gouvernement wallon. Celles-ci visaient essentiellement à assurer une amélioration de la sécurité juridique du secteur, à lever une série de contraintes à l’installation éolienne via parfois des négociations avec le Gouvernement fédéral (contraintes aéronautiques, accès aux données cadastrales,…), à clarifier des critères d’implantation, à permettre l’installation des meilleures technologies disponibles et à diminuer les coûts de production de l’électricité éolienne afin d’en diminuer le niveau de soutien nécessaire.
  • EDORA a multiplié les contacts politiques avant et après les élections afin d’influer sur les programmes de partis.
  • EDORA a ensuite été invitée par les formateurs du futur Gouvernement wallon dans la perspective de l’élaboration de la Déclaration de Politique Régionale (DPR).
  • Ces rencontres ont permis d’intégrer dans la DPR les priorités suivantes :
    – Amélioration de la sécurité juridique du secteur et accélération des procédures
    – Utilisation des technologies les plus performantes
    – Relance des discussions avec l’autorité fédérale pour limiter les contraintes militaires.
  • Suite aux demandes répétées par voie directe et de presse, le Ministre de l’Energie a également accepté de lancer un processus de « Pax Eolienica II » incluant certaines mesures non abouties de la précédente « Pax Eolienica », assorties de nouvelles mesures permettant de lever les contraintes résiduelles.

PERSPECTIVES ET PLAN D’ACTION

  • EDORA veillera à la mise en œuvre des engagements du Gouvernement wallon précisés dans la DPR.
  • EDORA suivra particulièrement le processus de «Pax Eolienica II » en alimentant la réflexion du Gouvernent et en veillant au respect d’un échéancier nécessaire à la relance structurelle du secteur.