Edora

/

Activités / Dossiers

/

Bilan 2016 et perspectives 2017

/

Flexibilité, réseaux, marchés

/

Compteurs intelligents

Compteurs intelligents

CONTEXTE

Le Ministre wallon de l’Energie à mandaté la CWaPE pour réaliser dans les meilleurs délais une actualisation de l’étude sur les compteurs intelligents (Cap Gemini, 2012). Une première réunion du comité d’accompagnement s’est tenue en novembre 2016. EDORA en fait partie.

Le but de cette étude « n’est pas de retarder l’implémentation programmée des compteurs communicants, mais bien d’identifier et de quantifier les avantages et les risques de cette technologie en vue de s’assurer que ce déploiement se fera dans les meilleures conditions économiques, en veillant à optimiser au maximum les bénéfices escomptés et à minimiser les risques identifiés ».

ENJEUX

  • L’accès et la disponibilité des données de comptage sont des enjeux centraux pour le déploiement de services énergétiques (dont la flexibilité) et l’évolution vers un marché intelligent;
  • Cela implique à la fois la mise en place du hardware (capter les données) et la désignation d’un data manager indépendant (gérer les données);
  • La mise en place d’un cadre règlementaire clair pour cette activité est un prérequis au roll out des compteurs intelligents (gestion des données, accès aux tiers, protection de la vie privée,…)

POSITIONNEMENT D’EDORA

Le consommateur est et doit rester pleinement propriétaire de ses données. C’est aussi lui qui décide de l’utilisation qu’il en fait. L’accès à ses données est octroyé sur base contractuelle (consentement explicite)

Préalablement au déploiement généralisé de compteurs intelligents, EDORA demande à :
préciser la finalité d’un roll out ;

  • identifier l’optimum sociétal (qui paie combien et qui bénéficie) ;
  • clarifier le modèle de gestion et la gouvernance du gestionnaire des données afin de s’assurer de sa totale
  • indépendance, de l’accès non discriminatoire des données à des tiers, et du respect des règles en matière de protection des données.

PERSPECTIVES ET PLAN D’ACTION

L’étude de la CWaPE devrait être terminée d’ici fin juin 2017. EDORA suit de près les autres dossiers connexes traitant notamment de la gestion des données et de la flexibilité.