Edora

/

Activités / Dossiers

/

Bilan 2017 et perspectives 2018

/

Flexibilité, réseaux, marchés

/

Décret flexibilité

Décret flexibilité

CONTEXTE

  • La flexibilité dans les réseaux de distribution, que ce soit la flexibilité de la production/de la demande, ou le stockage, est déjà utilisée en Belgique pour fournir des services réseaux à Elia, notamment via les aggrégateurs.
  • Les GRDs y collaborent déjà mais souhaitent mettre en place un cadre juridique en Wallonie. Cette flexibilité pourrait en effet, dans certains cas, avoir un impact négatif sur leurs activités, par exemple en créant des congestions sur leurs réseaux.
  • Le cabinet Crucke a proposé un projet de décret en ce sens.

ENJEUX

  • EDORA comprend le besoin de légiférer et de mettre en place un cadre régulatoire pour la valorisation de la flexibilité, lorsqu’elle est valorisée sous forme de produits (régulés) à destination d’un gestionnaire de réseau (cas actuel).
  • Cependant, il faut faire attention à ce que ce cadre mis en place ne pose pas ensuite des contraintes inutiles aux acteurs du marché, lorsque cette flexibilité est valorisée entre acteurs non régulés (p. ex. exigence pour des « licences de fourniture de services de flexibilité » ou pour un « registre d’activation »).
  • De plus, le concept de flexibilité étant défini de manière très large, il y a un risque que ces contraintes conduisent à une discrimination entre utilisateurs du réseau.

POSITIONNEMENT D’EDORA

  • EDORA a participé à une consultation organisée par le cabinet Crucke, incluant un groupe de travail (21/3/18)
  • La position défendue par EDORA sur la flexibilité dans les réseaux de distribution :
  • Cadre régulatoire, le plus simple possible, pour les produits de flexibilité régulés, c’est à dire à destination des gestionnaires de réseau (Elia ou GRDs)
  • L’activation de flexibilité entre acteurs non régulés doit être traitée selon les même règles que l’injection ou le prélèvement de tous les utilisateurs du réseau, donc de façon non discriminatoire

PERSPECTIVES ET PLAN D’ACTION

  • La flexibilité, en particulier dans les réseaux de distribution, sera amenée à se développer fortement dans les prochaines années (batteries, véhicules électriques, etc).
  • Elle présente des opportunités, notamment en matière d’équilibrage des énergies renouvelables variables, mais également des défis, par exemple celui de la gestion des congestions dans les réseaux.

Edora continuera à suivre ce dossier, et les inévitables futurs changements régulatoires, en continuant à plaider pour une organisation efficace du marché libéralisé.