Edora

/

Activités / Dossiers

/

Bilan 2017 et perspectives 2018

/

Flexibilité, réseaux, marchés

/

Flexibilité « technique »

Flexibilité « technique »

CONTEXTE

  • L’Arrêté «  flexibilité technique » du Gouvernement wallon, relatif à l’Analyse Coût-Bénéfice et aux modalités de calcul et de mise en œuvre de la compensation financière a été adopté le 10 novembre 2016.
  • Les GRD doivent veiller à assurer une capacité d’accueil adaptée aux besoins de développement tout en faisant face aux contraintes techniques du réseau.
  • Les GRD octroient au producteur une capacité permanente (compensée financièrement en cas d’effacement) et une capacité flexible (sans compensation).
  • Si la capacité n’est pas suffisante, les GRD évaluent au moyen d’une Analyse Coût-Bénéfice l’opportunité de renforcer les infrastructures.

ENJEUX POUR LE SECTEUR

  • La compensation financière, lorsqu’il y a activation de la flexibilité en capacité permanente, doit couvrir l’intégralité des pertes engendrées ;
  • La flexibilité non compensée (sur la capacité flexible) ne doit pas compromettre la réalisation des investissements ;
  • L’analyse coût-bénéfice doit permettre la réalisation des renforcements du réseau répondant à la maximisation du bien-être collectif ;
  • Cette flexibilité « régulée » doit évoluer vers une flexibilité de marché (où le GRD devient demandeur de flexibilité)

POSITIONNEMENT D’EDORA

  • Un groupe de concertation a été mis en place en vue de la mise en œuvre de l’Arrêté du 10 novembre 2016 et de préciser certains aspects laissés sans réponse dans l’arrêté précité (calcul des volumes non produits, méthodologies, prix de référence,…)
  • Ce groupe de travail a réuni les représentants de la CWaPE, des gestionnaires de réseaux, des producteurs, des fournisseurs et de l’administration.
  • Ce groupe s’est réuni à 6 reprises (8/3, 19/4, 10/5, 7/6, 20/9 et 8/11/2017), Edora y a participé activement.
  • EDORA a plaidé la non rétroactivité par rapport aux contrats existants et la mise en place d’un système équilibré (détermination des volumes, du manque à gagner en cas d’activation de la flex, etc.)

PERSPECTIVES ET PLAN D’ACTION

  • Les nouvelles règles sont en vigueur depuis le 8 décembre 2017
  • EDORA sera attentive aux problèmes concrets des porteurs de projet, qui pourraient se poser suite à l’application de ces nouvelles règles. Le cas échéant, des adaptations en fonction du retour d’expérience pourraient être faites.