Edora

/

Activités / Dossiers

/

Bilan 2017 et perspectives 2018

/

Flexibilité, réseaux, marchés

/

Lignes directes

Lignes directes

CONTEXTE

La modification du décret Electricité du 11/03/2016 abroge l’exonération de la fourniture d’électricité verte en ligne directe de l’obligation du retour de Certificats verts (CV), alors que cette exonération datait seulement du 11/04/2014.

Cette exonération avait pourtant permis de stimuler le développement de projets (car le retour CV était le principal obstacle aux projet en Tiers-Investissement), malheureusement pour une période trop courte.

ENJEUX

  • Certains projets éoliens, hydro et biomasse avec des tiers (investisseur, fournisseur,…), lorsqu’ils sont raccordés via ligne directe, sont compromis (voire simplement impossibles) suite à l’abrogation.
  • Le Gouvernement actuel propose une modification décrétale afin d’à nouveau exonérer les lignes directes du retour quotas CV.

POSITIONNEMENT D’EDORA

EDORA s’est opposée à l’abrogation de l’exonération, car elle compromet la dynamique du marché qui s’oriente de plus en plus vers des montages de projets avec l’intervention de tiers (qui passe bien souvent par une ligne directe). EDORA a suivi l’évolution de la modification décrétale, et a remis son avis.

PERSPECTIVES ET PLAN D’ACTION

La modification décrétale devrait être approuvée d’ici l’été par le Parlement wallon, via le décret « fourre-tout ». EDORA sera attentive aux débats parlementaires sur le sujet