Edora

/

Activités / Dossiers

/

Politique européenne

/

Pour vision en matière de transport alternatif

Pour vision en matière de transport alternatif

Contexte

En septembre 2014, L’UE a adopté une directive sur les carburants alternatifs. L’objectif de cette nouvelle réglementation est de garantir une couverture suffisante en points de ravitaillement pour favoriser la mobilité dans l’UE.

La directive fixe un cadre réglementaire pour les énergies suivantes: véhicules électriques, Gaz naturel liquéfié (GNL), Gaz naturel comprimé (GNC) et hydrogène.

En novembre 2016, les Etats-membres ont tous été tenus de notifier à la Commission européenne un cadre d’action national en matière d’infrastructures de carburants alternatifs.

Enjeux

  • Les carburants alternatifs sont d’une importance cruciale pour améliorer la sécurité de l’approvisionnement énergétique, décarboner le secteur du transport et doper la compétitivité de l’UE;
  • La décarbonation du secteur transport est d’autant plus importante, qu’elle est intimement liée à celle des autres secteurs énergétiques;
  • L’élaboration d’une stratégie nationale en matière de transport nécessitera un large débat et une coordination entre les diverses instances compétentes, afin de s’assurer de la cohérence de l’approche.

Positionnement d’EDORA et perspectives

Avec l’appui de plusieurs de ses membres, EDORA a interpellé le Gouvernement wallon sur sa vision en matière de transport alternatif.

Le secteur renouvelable est demandeur d’objectifs clairs en matière de transport, cohérents avec les engagements en matière de décarbonisation et avec la politique énergétique globale.

Dans son interpellation, EDORA a invité le Gouvernement wallon (et le Fédéral) à prendre en compte les influences et interactions entre les trois secteurs énergétiques (électricité ; chauffage et refroidissement ; transport) lors de l’établissement d’objectifs et de mesures, tels que par exemple : la contribution des véhicules électriques et de la production d’hydrogène à la flexibilité du système électrique et à la sécurité d’approvisionnement, ou l’utilisation de biogaz sous forme de carburant.