Edora

/

Vision

/

Bruxelles

Bruxelles

La Région de Bruxelles-capitale a un potentiel restreint, mais réel en matière d’énergies renouvelables.

D’ici à 2020, les autorités misent en particulier sur le photovoltaïque pour atteindre les objectifs, le solde étant couvert principalement par la fraction renouvelable de l’incinérateur de déchets.

EDORA a rencontré Bruxelles-Environnement en mars 2018. Cette institution souhaiterait que les membres d’EDORA s’impliquent davantage dans la promotion du photovoltaïque à Bruxelles.

Un enjeu important sera le lancement de la carte solaire, prévue fin 2018. EDORA suivra attentivement cette initiative, source potentielle de nouveaux prospects pour ses membres.