Edora

/

Activités / Dossiers

/

Eolien

/

Libération de contraintes militaires

Libération de contraintes militaires

CONTEXTE

EDORA avait poussé le précédent Gouvernement wallon à entrer en négociation avec le Gouvernement fédéral afin de libérer quelques zones militaires qui étaient interdites aux éoliennes

EDORA a souhaité qu’une seconde phase de négociation soit lancée sous la présente législature et a obtenu un accord de principe sur ces nouvelles négociations de la part des ministres suivants: Ministres fédéral et régional de l’Energie, Ministre régional de l’Aménagement du Territoire et Ministre de la Défense.

ENJEUX POUR LE SECTEUR

  • Libérer de nouvelles zones (actuellement interdites aux éoliennes) qui soient en ligne avec les priorités du Gouvernement wallon et le potentiel venteux.

POSITIONNEMENT D’EDORA

EDORA a tenté, à de multiples reprises, d’accélérer le processus de mise en route de cette nouvelle phase de négociation qui a finalement été officiellement lancée en février 2017.

EDORA, qui a été acceptée à la table des négociations, a formulé des propositions concrètes de sites à libérer en tenant compte du potentiel de développement éolien, des impératifs opérationnels de la Défense et des priorités politiques wallonnes

PERSPECTIVES ET PLAN D’ACTION

Lors des négociations à venir, EDORA continuera à jouer un rôle moteur lors des discussions relatives aux sites à libérer.