Edora

/

Activités / Dossiers

/

Photovoltaïque

/

Agrivoltaïsme et PV hors-toiture

Agrivoltaïsme et PV hors-toiture

CONTEXTE

  • L’installation de PV dans un contexte hors toiture nécessite un permis unique. Certains types d’installation semblent se développer (notamment sur parking, sur terres marginales, …). Par contre, l’agrivoltaïsme fait face, pour diverses raisons, à de nombreux refus (concurrence présumée avec la production alimentaire, effet NIMBY, …).
  • En 2020, l’agri-PV a en outre donné lieu à certaines questions et réponses ouvertement critiques au Parlement wallon, aussi bien au Ministre de l’Aménagement du territoire et de l’Agriculture qu’au Ministre du Climat et de l’Energie.
  • Le CoDT ouvre différentes voies sur ce qui est autorisé ou non en zone agricole.

ENJEUX POUR LE SECTEUR

  • Le développement de la filière photovoltaïque est essentiel pour atteindre les objectifs du PNEC au niveau wallon. Or, le rythme de déploiement est actuellement trop faible.
  • Le potentiel reste encore trop peu exploité. Or, de nombreuses synergies peuvent exister, afin d’accélérer la transition énergétique.

POSITIONNEMENT D’EDORA

  • Face aux questions de principe, d’une part, et juridiques, d’autre part, que suscitent les projets de type agri-PV en cours de développement sur des terres agricoles ou dans d’autres zones compatibles au regard du CoDT, EDORA a précisé aux Cabinets des Ministres concernés et aux parlementaires wallons intéressés :
    o que la configuration des réseaux de transport et de distribution (mailles, cabines, etc.) est un critère de localisation pertinent et relativement contraignant avec lequel la filière doit pouvoir composer,
    o que l’agri-PV, moyennant certaines balises à convenir, est compatible avec les dispositions du CoDT et du guide régional d’urbanisme,
    o que les énergies renouvelables, et singulièrement, les installations photovoltaïques de grande taille, contribuent également à leur manière à la protection des paysages bâtis ou non bâtis,
    o que l’agri-PV est davantage complémentaire que concurrent de l’agriculture, la protection offerte par les panneaux PV pouvant même contribuer au développement de certaines activités agricoles,
    o que l’agri-PV est complémentaire des autres types d’installations photovoltaïques dans l’atteinte des objectifs renouvelables de la Belgique et de la Wallonie.
  • Un GT PV a été organisé le 31 mars 2021, afin de notamment discuter des problématiques liées à ce type de permis et de continuer à instruire le positionnement d’EDORA en la matière.

PERSPECTIVES ET PLAN D’ACTION

  • La question de l’implantation hors toiture suscite de nombreuses interrogations. EDORA veillera à ce que les Cabinets concernés établissent un cadre permettant le développement de ce type de projets.