Edora

/

Activités / Dossiers

/

Politique européenne

Politique européenne

CONTEXTE

  • La Commission européenne avait publié, en novembre 2016, le paquet intitulé « Une Energie propre pour tous les européens» dans le cadre de sa stratégie de l’Union de l’énergie.
  • Les propositions législatives publiées par la Commission incluent des révisions de directives et des nouveaux règlements en vue de rendre opérationnel le cadre nécessaire à l’atteinte des engagements énergétiques et climatiques fixés par l’UE à l’horizon 2030 et au-delà (cfr. Accord de Paris). Le processus de codécision devait se finaliser en 2018.
  • A l’instar des autres Etats-membres, la Belgique a été amenée à développer son plan national Energie-Climat 2030 et à se fixer ses propres objectifs, notamment en ce qui concerne le développement des énergies renouvelables.

ENJEUX POUR LE SECTEUR

  • De nombreux dossiers stratégiques pour le secteur renouvelable sont influencés par l’issue du processus de codécision européen.
  • La hauteur de l’ambition des objectifs européens influence le niveau d’ambition national en termes de développement renouvelable.
  • Le processus de développement du PNEC incite la Belgique à poursuivre sa réflexion en matière de stratégie énergétique.

POSITIONNEMENT D’EDORA

  • EDORA a suivi de près le processus de deuxième lecture et le trilogue européen relatif à la directive sur les énergies renouvelables 2030 (« Renewable Energy Directive Recast» REDII) et le règlement « Gouvernance ».
  • EDORA a ainsi relayé auprès des parlementaires européens belges et des gouvernements belges l’importance de revoir à la hausse l’objectif global, notamment sur base de nouvelles études socio-économiques.
  • EDORA a également suivi et relayé les principales demandes du secteur européen des énergies renouvelables relatives à la nouvelle directive « market design », notamment en termes de CRM et de standard de performance d’émissions de CO2 des centrales pour pouvoir encore bénéficier de subsides.
  • EDORA a analysé le Plan National Energie Climat belge (PNEC) et a participé à l’exercice de comparaison des PNEC des différents états membres afin d’alimenter les réflexions nationales, notamment en termes de « bonnes pratiques étrangères ».Lien vers la réaction d’EDORA/ODE/BOP au PNEC

PERSPECTIVES ET PLAN D’ACTION

  • EDORA continuera à suivre de près la finalisation du PNEC belge en tentant de l’améliorer.
  • Une analyse comparative des différents PNEC européens permettra également à EDORA d’appuyer certaines demandes nationales sur base des bonnes pratiques étrangères.